Présentation

Réunir deux passions écrire et faire écrire, pour un plaisir sans cesse à réinventer… Partager une expérience d’écriture par essence si solitaire et pourtant si enrichissante afin qu’elle sème en nous l’espoir qu’un jour le temps amoureux peine un peu moins à réchauffer le monde, tel est le défi de ce site

Mô Honor

la mouette et les autres.jpg
  • Présidente de l'association RACEQ (rencontre, art, cultures, école, quartier), pour la réussite des élèves,  qui a publié un guide d'accueil à l'école écrit par les parents étrangers pour les parents étrangers et une collection de livres écrits par les enfants pour les enfants (graine d'écrivains)
  • Enseignante-chercheuse en ce qui concerne la réussite scolaire
  • Spécialiste d'écriture/lecture ;
  • Écrivaine. Théâtralisation des textes poétiques sous forme de spectacle.

Me contacter                                                                          Tableau  : Muriel Lallart Koç

Dans cette optique je propose :

Des ateliers d’écriture "plaisir" En savoir plus :
Créés en fonction des attentes de chacun…

Du rattrapage scolaire
Apprendre à comprendre quelles que soient les cultures d’origine. En savoir plus

Le développement des capacités à écrire
Écrits fictionnels (nouvelles, roman, poésie, etc.), écrits professionnels (rapport, document, maîtrise, doctorat)

Des publications, des conférences
En savoir plus…

Création de spectacles -poésie-théâtre-musique-
En savoir plus

Nouvelles,  Le mot du jour, de la semaine, du mois ...

1Astéroïd Café-50+.jpg

Fête de l'atelier d'écriture, le mercredi 27 juin 2018 mise en voix , théâtralisation

Le monde à l'envers

Le monde à l'envers                                                                       
M'évade de la terre,
Il me prend par la main,
Auréole mes petits matins.

Le ciel sur son plateau bleu,                                    
Laisse couler le miel de son thé
Et son nuage de lait, sans enjeu,
Dans ma bouche, de rêves, enivrée.

Les racines descendent des cieux,
Lianes séductrices au vol séditieux
Qui refusent toutes les pesanteurs
Loin des jalousies aux émois ravageurs.

Les morts revivent l'espace d'un instant,
Les gentils gagnent sur les méchants,
Mais, si on inverse les rôles à plaisir,
Chantent toujours les mêmes désirs

173460.jpg

Offerts sur la palette de nos destins.
Tout : l'envers et l'endroit, le ciel et la terre
Enlacés dans un élan souverain, vient
 Enfin, nous réconcilier avec l'univers. Mô

Le 18 mars  2018 spectacle
en savoir plus

Illumination

flyer anagramme recto 001.jpg

C’était à Lyon après les illuminations,                                                                        La ville reposait dans le calme, loin des pressions,                                             Quand jaillirent de l'écran d'impuissants gémissements.                                      De douleur, les mains  aux mille doigts se tordaient,                                            Serpents sans venin, désespoirs tenus secrets,                                                      Vastes trous noirs qui sillonnent la terre, aussi.                                                    Des cris étouffés sortaient de leurs lèvres meurtris,                                           Tout le monde entendait, personne ne répondait,                                    Bourreaux, frères, pères, occidentaux se taisaient,                                             Les droits de l'homme ne sont pas ceux de la femme,                                          De la femme Syrienne. On a assassiné son âme,                                                     Fait de ce doux mot qui la nomme, de la charpie,                                                   Et torturé son beau pays, la  grande Syrie.                                                          C'est alors que me couchant sous un ciel enseveli                                            Sans cesse sous  les lumières de la ville en folie,                                                      Se mit à scintiller au sein de cette improbable nuitée,                                                 Un trop plein d'étoiles  de  coutume bien cachées.                                         C'était les âmes de ces femmes maintes fois violées,                                       Offrant à ce monde l'éclat de leur pureté,                                                           Les plus belles illuminations jamais conçues,                                                         Les plus belles illuminations jamais revues,                                                                                                                                                        Les seules dignes d'elles, celles qui sont tout la haut, dans le ciel.

Mô décembre  2017 :  texte inspiré par  "les cris étouffés" de Marion Loiseau
magnifique reportage sur  france 2